top of page

🚀 L'écriture inclusive sans complexité : la solution épicène adoptée par Beauvoir 🌟

Dernière mise à jour : 26 févr.


Dans un monde où la question de l'écriture inclusive est un enjeu majeur pour toutes nos entreprises,Beauvoir a fait le choix de ne pas utiliser le point médian...




Pourquoi ? Parce qu'il ajoute de la complexité et rend nos textes difficilement accessibles pour les personnes dyslexiques, entre autres.


En effet, plusieurs méthodes d'écriture inclusive coexistent, comme l'utilisation de parenthèses "étudiant(e)s", le point médian mal positionné "étudiant.es" ou encore la bonne méthode du point médian "étudiant·es" introuvable sur nos claviers. Rien que cela représente trois méthodes non normalisées au sein de l'entreprise, ce qui alourdit considérablement la communication.


Mais bonne nouvelle, une solution simple et inclusive existe !


Chez Beauvoir, nous pensons qu'il est essentiel d'adopter une méthode d'écriture inclusive normalisée et accessible. C'est pourquoi nous avons choisi de nous appuyer sur des mots et tournures épicènes.


Ainsi, adieu le mot "étudiant" et vive le mot "élève" car "élève" s'écrira de la même manière que l'on parle d'hommes ou de femmes.


Pour faciliter cette transition, nous utilisons ChatGPT, un outil performant qui permet de transformer un texte selon une écriture spécifique. Il suffit de lui demander de réécrire le texte de manière inclusive avec des tournures épicènes, sans utiliser le point médian.


Notre prompt préféré : ChatGPT, pourrais tu réécrire ce texte avec des tournures épicènes "VOTRE TEXTE"


Ainsi, nous rendons notre communication plus inclusive tout en conservant une lisibilité optimale pour tous.


Nous encourageons tous ceux qui partagent notre vision d'une communication simple et inclusive à adopter des solutions épicènes et à promouvoir une écriture inclusive normalisée et accessible.


En travaillant ensemble, nous pouvons faire en sorte que l'inclusion devienne une réalité pour tous !

35 vues0 commentaire

Comments


bottom of page